CHÈRES CARRIÉROISES, CHERS CARRIÉROIS,

C’est avec un immense plaisir que je vous présente le programme de notre liste «Faire Réussir Carrières». Ce programme a été élaboré par notre équipe pour vous. Il est le fruit des réflexions menées à la suite des différents ateliers thématiques, des porte-à porte et des réunions d’appartements que nous avons réalisés.

La consultation auprès des habitants de notre  ville a été portée par notre liste à un niveau  jamais atteint à Carrières-sous-Poissy, mais elle ne saurait s’arrêter au soir du 15 ou du 22 mars. Dans le désir de progresser dans les pratiques  démocratiques, nous souhaitons davantage vous associer à la gestion de la commune. Cette  gestion ne peut se résumer à des éléments  économiques. Elle doit aussi prendre en compte le développement harmonieux de notre ville afin que chacun puisse bénéficier d’une qualité de vie compatible avec un épanouissement personnel et collectif.

Le projet que nous vous présentons est construit autour de 3 axes : Une ville citoyenne, une ville préservée et une ville respectée. Ce projet sera porté par une équipe nouvelle à plus de 85%, constituée de femmes et d’hommes issus de tous les quartiers, représentative de notre  population et dont l’unique ambition est de Faire Réussir Carrières.

DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE

Il est important de remettre au coeur de la vie et de la ville les décisions des Carriérois. Nous mettrons en  place une organisation et des moyens pour y parvenir. La création d’un temps d’écoute et de dialogue  permettra de prendre en compte les besoins et les souhaits des Carriérois.

• Sectoriser les comités de quartier avec un délégué du conseil municipal par secteur, pour être au plus près des problématiques des Carriérois.• Mettre en place des budgets participatifs à hauteur de 5% du budget d’investissement de la ville, pour financer les projets proposés par les citoyens.

• Consulter les habitants afin d’aménager notre territoire avec les Carriérois en prenant en considération leurs avis sur les actions de proximité et les actions d’intérêt général. Ce dispositif sera complété par la mise en place d’outils numériques (site internet, page Facebook, applications…) pour recueillir les volontés des Carriérois.

• Créer un label “J’aime ma ville et je m’y implique” que les Carriérois pourront solliciter afin d’aider les initiatives favorables à la ville.

co-listiere issue de la Société Civile

SÉCURITÉ

Les Carriérois ont le droit à leur tranquillité au quotidien et à la sécurité des biens et des  personnes. Il est essentiel, au vu de l’accroissement de la population, de multiplier les moyens de protection pour préserver la vie communale. De plus, la prévention est un outil supplémentaire à développer auprès de chaque public.

• Mise en place effective de la vidéoprotection en augmentant le nombre de caméras en service.

• Exploitation du centre de contrôle de vidéoprotection et proposition de mutualisation avec les communes voisines.

• Augmentation des effectifs de la police municipale pour renforcer la présence de la police sur le terrain.

• Rationalisation des zones bleues.

• Poursuite de la prévention scolaire (permis vélo, piétons) et mise en place d’actions de prévention dans les collèges (harcèlement, racket….).

• Renforcement et intensification de la sécurité en termes humains et matériels aux abords des écoles.

• Permanence de l’élu à la sécurité en mairie, une fois par mois, afin que les Carriérois puissent faire remonter les problèmes rencontrés sur le terrain.

• Généralisation du dispositif «voisin vigilant» sur la ville.

• Mise à disposition dans les lieux publics de l’outil de mesure de la violence dans le couple (violentomètre), afin de lutter contre les violences conjugales.

TRANSITION ÉCOLOGIQUE

Il est fondamental d’engager la ville et ses  administrés dans une politique de transition écologique accompagnée, ambitieuse et  efficace, afin de léguer aux futurs habitants une ville propre et respectueuse de  l’environnement. Dans les domaines de l’alimentation, les déchets ou l’énergie, la  commune doit être un exemple pour ses habitants afin que la transition écologique devienne un élément phare de la vie  quotidienne des foyers.

• Créer un comité de transition écologique qui aura autorité pour examiner chacun des projets de la ville et préconiser des modifications.

• Intégrer le programme de rénovation énergétique national pour tous les bâtiments municipaux.

• Promouvoir l’utilisation des énergies propres  dans les bâtiments municipaux.

• Favoriser les projets de récupération de chaleur  produite par Azalys.

• Accompagner les particuliers dans leurs  démarches de rénovation énergétique.

• Améliorer la gestion des déchets pour en  réduire les coûts et tendre vers le “Zéro déchet”.

• Faire adhérer Carrières-sous-Poissy à  l’opération “ Une poule en ville “.

• Diminuer les pollutions lumineuse, sonore et  visuelle par une meilleure gestion de l’éclairage public, la mise en place de revêtements routiers spécifiques et la rédution du nombre des  panneaux publicitaires.

• Promouvoir l’intégration de la marina dans le  Parc du Peuple de l’Herbe. Etendre l’identité  paysagère du Parc du Peuple de l’Herbe à toute la ville de Carrières-sous-Poissy, en créant des liaisons écologiques entre les espaces verts.

• Accompagner la démarche “Une ville sans pesticide” et l’étendre à tous les acteurs.

• Devenir l’acteur principal de l’avenir de la plaine des déchets et proposer des projets écologiques, en concertation avec tous les Carriérois.

• Créer une page internet dédiée à la plaine de déchets pour informer les habitants.

• Procéder à l’analyse des sols de tous les terrains de la plaine afin de mobiliser le foncier agricole . Favoriser l’installation de nouveaux agriculteurs pour la production de produits à destination de circuits courts.

• Adopter un plan d’action pour la biodiversité selon les critères de l’initiative “Territoires engagés pour la nature”.

• Maîtriser l’urbanisation afin de limiter les effets de l’imperméabilisation des sols.

marina-carrieres-sous-poissy

SERVICES PUBLICS, RESSOURCES HUMAINES & FINANCES

Il est nécessaire de renouer avec une gestion financière transparente et saine afin de restaurer la confiance. Il est important que les Carriérois sachent ce que la ville fait avec  l’argent de leurs impôts. Pour une bonne gestion, nous nous appuierons sur la technicité et la maîtrise des finances des agents communaux.

• Adaptation des horaires des services communaux aux besoins de la population.

• Création de la Maison de la Citoyenneté pour aider aux démarches administratives.

• Réorganisation des services favorisant une nouvelle dynamique.

• Etudes des attentes professionnelles et des compétences • Etudes des attentes professionnelles et des compétences des agents communaux.

• Gestion des carrières avec accompagnement personnalisé du parcours professionnel. Organisation de plans de formations et de qualifications.

• Meilleure utilisation de l’expertise et de la technicité des agents communaux.

• Etude de la mise en place de Tickets Restaurants.

• Non augmentation des taux communaux pour les impôts locaux sur toute la durée du mandat.

• Mise en place d’un Comité « Zéro dépense inutile » composé d’élus et de citoyens pour identifier et réduire les dépenses superflues de la mairie.

• Mise à disposition des bilans financiers pour  l’ensemble des Carriérois afin d’assurer plus de transparence concernant les finances de la ville.

• Consultation systématique de trois fournisseurs pour toutes les dépenses dépassant un certain seuil prédéfini voté en conseil municipal.

• Après l’installation du conseil municipal,  organisation d’un audit global des finances publiques de la ville qui sera mis à disposition du public.

• Création de recettes supplémentaires en  favorisant l’installation de nouvelles entreprises.

• Recherche de davantage de financements  externes (européens, régionaux, départementaux…). Cette mission sera confiée à un cadre de la ville.

TRANSPORT, MOBILITÉ & URBANISME

Il est essentiel au vu des constructions engagées de prévoir la mise en place d’un plan global de circulation partagée sur le territoire, tous types de mobilités confondus. Il est primordial de mener une démarche de maîtrise de  l’urbanisation de la ville. Notre plan «mobilités» répond à la demande d’amélioration des déplacements et préserve l’environnement des générations futures.

• Privilégier les déplacements des Carriérois tout en désengorgeant le pont de Poissy :
o Par la création d’un parking en entrée de ville côté Triel, avec renforcement de la fréquence de navettes gratuites sur voie réservée.
o Par l’accompagnement de la démarche d’opposition à la construction de la quatre voies A104 Bis (pont d’Achères).
o Par la facililitation des modes de transport en voiture partagée, comme le covoiturage, l’autopartage, l’auto-stop organisé avec création d’aires de covoiturage.

• Mettre en place un plan de mobilité vélo avec un réseau sécurisé couvrant l’ensemble de la commune et interconnecté aux villes voisines.

• Veiller à la continuité de la liaison cyclable en bord de Seine d’Andrésy à la Marina Saint-Louis.

• Mettre en place des zones à circulation restreinte ou apaisée.

• Promouvoir l’utilisation du dispositif simple et sécurisé de stations d’accueil des vélos en gare de Poissy.

• Prévoir des bornes de chargement pour les véhicules électriques.

• S’impliquer pleinement dans la politique de développement des transports en commun, fiables et de qualité, sur la ville.

• Mettre en place une charte à destination des promoteurs, afin de soumettre leurs projets à une démarche qualitative et exigeante au cœur de laquelle la ville imposera le respect de l’environnement au-delà des simples obligations règlementaires.

• Promouvoir les constructions écologiques et passives, autonomes en énergie.

• Exiger une réelle pause aux programmes immobiliers de la ville, afin de limiter la densification de notre commune.

Ancienne-mairie

BIEN VIVRE ENSEMBLE, JEUNESSE & SENIORS

La qualité de vie de notre commune dépend de notre capacité à encourager toutes les générations à se rencontrer pour œuvrer ensemble. Nous proposerons à notre jeunesse un panel attractif d’activités et de services.
Nous nous appuierons sur nos seniors pour assurer une transmission des savoirs, et nous induirons une dynamique d’échanges entre générations autour de différents sujets, comme les nouvelles technologies. L’organisation générale de l’école (bâtiments, cantines, sécurité,…) et du périscolaire doit être revue, notamment afin de faire face aux obligations imposées par l’État. Il est  également important de repenser le système de garde de la petite enfance pour répondre au plus près des besoins des habitants.

• Installer une piscine hors sol dans le gymnase Provence l’été pour
l’apprentissage de la natation le matin et les activités récréatives l’après-midi à coût maîtrisé.

• Mettre en place un conseil municipal des jeunes et des enfants.

• Mettre en place une maison de la jeunesse.

• Mettre en place au sein de la médiathèque, des soirées jeux de société.

• Accompagner les jeunes dans leur projet de création d’un escape game.

• Mettre en place de façon progressive dans les cantines, l’approvisionnement en circuit court et proposer des produits bio.

• Repenser la restauration scolaire centralisée pour améliorer la qualité des repas.

• Mettre fin au contrat actuel avec le prestataire extérieur de restauration scolaire dès 2021, en concertation avec les parents d’élèves.

• Renforcer les éco-gestes, notamment par le tri des déchets.

• Renforcer les effectifs des ATSEMs.

• Etudier un projet vélibus.

• Renforcer le dialogue écoles-mairie dans les projets culturels (musique, spectacles vivants …).

• Proposer aux équipes scolaires d’intégrer à leurs projets la thématique nature et environnement :
o Par l’installation de composteurs, poulaillers, végétalisation, potagers hors sol…
o En s’appuyant sur les associations déjà engagées dans ces domaines.

• Renforcer le lien entre les animateurs et l’équipe scolaire afin de favoriser la mise en place de projets sur le temps scolaire et périscolaire.

• Mettre en adéquation le budget «petits travaux d’entretien» avec les besoins des écoles.

• Impliquer les équipes scolaires et périscolaires de la ville dans les projets de construction ou d’extension d’écoles.

• Améliorer le quotidien des habitants au sein des résidences :
o En instaurant un meilleur dialogue entre la mairie et les bailleurs sociaux.
o En mettant en place des rencontres régulières avec les gardiens des résidences.
o En représentant les locataires auprès des bailleurs sociaux.

• Entretenir le dialogue entre cultes et affirmer le respect de la laïcité.

• Créer un lieu multiservices comprenant un espace atelier vélo, une ressourcerie, des associations, un petit espace restauration…

• Création de places en crèche familiale, privée, municipale.

• Création de places en crèche en horaires décalés, voire week-end, afin de répondre aux nouveaux besoins des familles.

• Création d’une aide communale pour les parents dont les enfants sont en garde chez des assistantes maternelles.

• Porter le projet d’une maison de personnes agées autonomes en partenariat avec les acteurs du secteur.

• Améliorer la prise en charge des personnes  atteintes d’Alzheimer et leurs aidants.

• Mettre en place un service de transport à la  demande, gratuit pour les seniors.

• Remettre en place un conseil des sages.

• Créer une salle foyer seniors dans l’ancienne bibliothèque municipale.

• Créer des actions intergénérationnelles, et des activités communes entre les seniors et les scolaires.

SPORT, ASSOCIATIF, HANDICAP, SANTÉ & SOLIDARITÉ

Il faut soutenir et aider les porteurs de projets associatifs, caritatifs et solidaires afin de faire grandir l’offre pour une ville toujours plus attractive. L’offre de santé n’est pas suffisante au vu de l’évolution de la population. Il est temps de mettre en œuvre les moyens nécessaires à l’ouverture de la maison de santé.

• Revoir la répartition des temps d’occupation des salles de sports et des infrastructures.

• Répondre à la demande des habitants  d’augmenter la diversité des types d’activités sportives.

• Se réapproprier les espaces extérieurs à de  fins sportives.

• Favoriser le sport en famille : Programmation du Run & Bike Famille.

• Proposer un espace convivial aux parents  accompagnant leurs enfants aux activités  associatives ou sportives, leur permettant de  lire, de travailler …

• Mettre à disposition les espaces communs des écoles pendant leur période d’inactivité, pour les associations ( initiation à la langue des signes, cours du soir …).

• Mettre en place une communication afin de promouvoir l’ensemble du tissu associatif Carriérois.

• Installer un guichet unique à destination des associations pour les aider dans les démarches administratives et financières.

• Inscrire dans la durée la journée de  l’associatif afin de maintenir le lien entre la mairie et les acteurs associatifs.

• Organiser des temps d’échange avec les  associations.

• Mettre en œuvre et soutenir la mise en place de Tickets découverte gratuits d’une discipline artistique et/ou sportive.

• Mise en place de la Maison de Santé dans la salle Guy Castan inoccupée depuis 5 ans.  Attirer de nouveaux praticiens en mettant les moyens nécessaires pour que les acteurs de la santé puissent s’y implanter.

• Etudier la mise en place des nouvelles  technologies pour permettre la consultation médicale à distance.

• Carrières a sur son territoire l’IME Notre École et l’association La Cause. Il faut favoriser les liens entre ces institutions et les écoles de la ville.

• Intensifier la mise aux normes de tous les établissements concernant l’accessibilité aux handicaps dans le cadre de l’agenda 21.

• Création d’une délégation Handicap et Santé.

• Mettre en place une manifestation annuelle telle qu’une course d’orientation dans le Parc du Peuple de l’Herbe, associant valides et non-valides.

• Aider et mettre en avant les associations  caritatives locales.

• Créer la maison de la Solidarité gérée par un collectif associatif.

fondation-La-Cause-carrieres-sous-poissy

COMMERCE & EMPLOI

Afin de continuer à promouvoir le  développement économique local, il faut densifier le commerce de proximité, en  mettant en place par exemple de meilleures conditions d’accessibilité. Parallèlement, il est important pour l’attractivité de notre territoire d’inciter à la création d’emploi, de favoriser les partenariats, d’être un facilitateur de la rencontre entre l’offre et la demande.

• Exploiter les locaux commerciaux  appartenant à la commune.

• Faciliter l’accès aux zones commerçantes avec la mise en place de stationnements adaptés.

• Étudier l’implantation d’un nouveau marché ambulant en concertation avec les Carriérois.

• Soutenir l’association de commerçants et les intégrer dans l’agenda de la ville. • Créer un poste de manager du commerce afin de  dynamiser le commerce sur le territoire.

• Travailler en partenariat avec le château éphémère pour redynamiser ce lieu convivial : aider à la reprise du restaurant, communiquer sur les activités, et y créer des événements carriérois.

• Mise en place d’un partenariat avec les entreprises carriéroises pour promouvoir les offres d’emploi auprès des habitants.

• Favoriser la création d’ateliers pour la  découverte du monde du travail avec la mise en place de partenariats collèges / entreprises et la reconversion professionnelle.

• Organiser un salon de l’emploi, de jobs étudiants, de découverte des métiers et des établissements scolaires pour les études supérieures.

• Mise en place d’un espace dédié à la recherche d’emploi.

• Création d’une ressourcerie, structure gérant la récupération, la valorisation et la revente ou mise à disposition de biens.

• Mobiliser les prestataires de la commune afin de renforcer l’offre de stages en 3ème de nos deux collèges. Il est nécessaire de prévoir des activités diversifiées pour que chaque public

CULTURE, COMMUNICATION, DEVOIR DE MÉMOIRE & PATRIMOINE

Il est nécessaire de prévoir des activités diversifiées pour que chaque public trouve à Carrières les loisirs qui lui correspondent. De plus, il est important d’informer la population par tous types de supports. Nous continuerons les actions de la ville concernant le devoir de mémoire, car il est important que nos  générations d’aujourd’hui et de demain n’oublient pas ce que nous devons à nos aînés.

• Développer l’offre culturelle, les partenariats avec les associations et les résidences artistiques.

• Mutualiser/organiser la programmation avec les communes limitrophes. • Etudier la création d’une salle de spectacle, afin d’y  accueillir des conférences, du théâtre, du cinéma, des débats …

• Sortir de la logique de quartier pour favoriser les échanges entre tous les Carriérois.

• Jumelage avec une ville européenne.

• Développement de l’opération Cinéma Estival en plein air.

• Mettre en place une communication papier plus claire pour la programmation culturelle.

• Revoir le marché du journal municipal avec un papier «durable».

• Repenser les panneaux informatifs en entrée de ville, pour une meilleure information et une meilleure intégration dans le paysage.

• Continuer à impliquer les scolaires dans les cérémonies commémoratives.

• Multiplier des évènements, telles que des expositions photos ou des visites, en collaboration avec les associations Carriéroises.

• Valoriser le patrimoine par l’optimisation de l’utilisation du site de Saint-Rémy-des-landes, du vieux Carrières, du château Vanderbilt, et des vieilles écluses.

• Organiser des randonnées pédestres inter-générationnelles et des parcours historiques.

• Mettre en place des panneaux, des  applications virtuelles, des sentiers botaniques …

• Aménager et Valoriser le parcours des bords de Seine jusqu’à Andresy.